header photo

OECC

Organisme Européen des Conseillers Comportementalistes


 L'origine des comportementalistes

Comme pour de nombreuses activités sociales, l'origine de cette profession se trouve dans le développement de la société.

Les premiers Comportementalistes ont environ une quinzaine d'années. Les tracas rencontrés par les propriétaires d'animaux se sont imposés depuis que l'homme a tissé des liens de plus en plus forts avec chiens, chats et chevaux (et maintenant les nouveaux animaux de compagnie - N.A.C. - reptiles, araignées, etc.)

Les relations à ces animaux se sont très souvent développées dans l'ignorance totale des besoins fondamentaux de l'espèce, dans l'ignorance totale de l'éthologie et de la psychologie des sujets. Il s'en est suivi tout un cortège de dysfonctionnements à l'origine de nombreux comportements indésirables. Un certain éclatement de la société a également favorisé la mise en place de relations fusionnelles vers des animaux... qui n'en demandent pas tant ! Divorces, familles éclatées, chômage et autres problèmes sociaux et affectifs sont une partie de la genèse des difficultés rencontrées.

La diversité des origines des problèmes manifestés impose au Comportementaliste de disposer d'une compétence large portant sur plusieurs domaines scientifiques, culturels et d'une conscience aigüe de la limite de ses compétences.

Le Comportementaliste, médiateur de la relation DE l'homme A l'animal, se situe au carrefour de plusieurs disciplines : vétérinaire, éducateur, dresseur, "psy". Ses compétences sont orientées tant vers l'éthologie que la psychologie (INDISPENSABLE), humaines et animales et selon plusieurs obédiences. Ses interventions sont motivées, a priori, par le comportement indésirable d'un animal, en réalité tentative d'adaptation à un environnement devenu inadéquat.

Ce sont les raisons majeures motivant cette inconscience aigüe de la limite de ses compétences, car il n'est ni l'un ni l'autre, il est Comportementaliste et doit savoir trouver, le cas échéant, les appuis nécessaires dans les autres disciplines.

Pourquoi appeler un comportementaliste ?

Vous ne comprenez plus votre animal, qu'il soit chien, chat ou cheval, ou tous ensemble, vous êtes déroutés par ses comportements.
Vous faites tout ce qu'il faut pour lui et il vous agresse, fait ses besoins à la maison, hurle, détruit, fugue, est peureux, anxieux, a des problèmes récurrents, et/ou des changements ont eu lieu dans l'environnement de l'animal : séparation, divorce, deuil, déménagement.
Vous avez fait du dressage et il ne vous obéit pas, plus vous en faites et plus il manifeste des difficultés, plus les problèmes prennent de l'importance.
Vous voulez adopter un animal et ne savez pas comment vous y prendre, vous voulez faire le bon choix et vivre heureux, ensemble, etc. 

Organisme Europeen des Conseillers Comportementaliste
 
 Tout ce qui concerne l'intégration  de votre animal en famille, dans  la société en général concerne  le  Comportementaliste, des  principes basiques de l'éducation  à la résolution des problèmes les  plus complexes.




Le Comportementaliste travaille en collaboration avec l'éducation nationale, les mairies, les conseils généraux, les communautés urbaines, il est susceptible d'intervenir dans les entreprises à la demande des CHSCT pour les personnels amenés à rencontrer des animaux lors de leurs interventions (EDF, GDF SUEZ - Poste - Eau...).

Là où la relation de l'homme à l'animal est un fait, le Comportementaliste est COMPETENT.