header photo

OECC

Organisme Européen des Conseillers Comportementalistes


Quelles sont les formations ?

La formation, nous devrions plutôt dire les formations, du Comportementaliste correspondent aux réalités qu'il rencontre au quotidien. Un maître-mot détermine totalement le contenu de celle-ci : RELATION.
Se positionner au coeur d'une relation implique la connaissance des polarités en présence. Dans ce contexte : l'homme d'une part et l'animal d'autre part.
Comment prétendre être Comportementaliste et appréhender la RELATION en n'étant formé qu'à l'éthologie d'une espèce ou à sa psychologie.

Quels sont les critères d'une bonne formation ?

La durée : est une formation longue, d'une durée minimale de 2 ans compte tenu de tous les apprentissages à réaliser en psychologie, communication, éthologie.

On ne devient pas Comportementaliste en quelques semaines. Il suffit de percevoir l'illusion de ceux qui hélas ont suivi cette voie en lisant leurs sites, leurs prétentions voire les inepties qui s'y trouvent pour se rendre compte qu'une formation à la "petite semaine" est largement insuffisante !

La durée est tant que telle n'est pas un critère. Long et vide, cela n'a pas de sens.
Une durée bien remplie c'est autre chose. Une autre chose qui vous conduit à la compétence, à une dimension pluriculturelle de votre métier vous garantissant une conscience juste de vos compétences et de la limite de celles-ci.

Les intervenants : sont toujours plusieurs et de cultures différentes.
Pas d'oppositions, uniquement de la complémentarité.
Cela évite aussi les modèles de "pensée unique".
Pas de "gourous" parmi nos formateurs !

- La qualité des intervenants : doivent justifier des plus hauts niveaux de formations, de compétences et de pratiques dans leurs domaines respectifs. Il ne suffit pas d'être comportementaliste pour être formateur de comportementalistes, ce serait trop simple ! Renseignez-vous sur les compétences réelles de ces personnes, renseignez-vous sur leur(s) formation(s), la durée, le contenu même de leur(s) formation(s) et vous saurez alors où vous mettez vraiment les pieds ! Ne vous engagez jamais à la légère.
Exemple : Former en conduite d'entretien, en communication ? OUI, mais uniquement par des personnes qualifiées, certifiées, diplômées dans cette spécialité et de plus, qui pratiquent ces disciplines au quotidien ! Il ne suffit pas de lire un bon bouquin...

Exigez une pluri-disciplinarité de vos formateurs et qu'ils soient en mesure de prouver ce qu'ils avancent !

Le programme : doit être présenté dans son intégralité avec toutes les conditions requises pour entreprendre la formation et relatives à son déroulement.
Vous avez des questions avant ou pendant votre formation ? Vous devez avoir un interlocuteur qui vous éclaire point par point. Ce n'est pas le cas ? Allez voir ailleurs.

Le centre de formation : doit être enregistré au Ministère du Travail et de la Formation Professionnelle Continue.

Toutes les informations sur le Centre de formation doivent vous être communiquées.

- Le contenu de la formation : 
Formation en éthologie : pour comprendre le comportement : ses tenants et aboutissants, connaître l'éthogramme de l'espèce concernée ;
Formation en psychologie animale, canine, féline et équine, pour comprendre non seulement les comportements mais aussi ce qui les motive ;
Formation en psychologie de l'apprentissage pour disposer de toutes les techniques visant à l'éradication des problèmes ;
Formation au psychopathologies animales pour disposer d'un référencement permettant l'établissement d'un diagnostic précis et la mise en oeuvre de protocoles adaptés aux circonstances familiales .

Formation en psychologie humaine : du développement de l'enfant, psychologie de l'adolescent, de la personne âgée, clinique et pathologie, parce que comprendre les motivations de l'homme c'est comprendre ses actions, ses intentions à l'égard de son animal. C'est aussi saisir les paramètres de situations douloureuses : deuils, psychopathologies humaines et pouvoir développer ses capacités d'adaptations à toutes ces situations où il ne s'agit plus de dire "assis, au pied, couché..." ;
Formation - initiation au TCC - Thérapie cognitivo-comportementale - pour comprendre et suivre l'impact des changements proposés aux familles ;
Formation aux thérapies systémiques pour intégrer toute forme d'influence présente et agissante ;

Formation à des techniques de communication spécifiques :
gestion de conflit - métaphores - visualisation mentale associée et dissociée - état de conscience - technique de mémorisation, de reformulation - conduite et animation d'entretiens : adaptation aux personnes présentes : les niveaux et la structure du langage selon les socio-cultures, l'âge - outils diagnostic : analyse de la situation présente et détermination d'objectifs adaptés pour chaque membre de la famille, de l'enfant aux grands-parents.

La formation continue : une obligation pour tout libéral en activité. Elle est assurée par l'OECC en collaboration avec le CEEPHAO membre de notre association.

Certains Comportementalistes se spécialisent hors cursus dans des domaines leur octroyant des compétences d'éthologiste, de psychothérapeute.

Une formation de Comportementaliste dure 2 ans au minimum.
Nous recommandons aux personnes désireuses d'entreprendre une formation de considérer la notion de durée avec sérieux.
On ne peut pas être formé dans un tel domaine en quelques semaines ou trop courts mois. Il serait illusoire, utopique de le croire.
Elle se déroule partagée entre un important apprentissage théorique et des séminaires, des stages pratiques.

Nous travaillons dans le cadre des relations humaines à l'environnement ici composé d'un ou plusieurs animaux. Une activité de ce type ne se pratique correctement qu'à la condition sine qua non que l'étudiant comportementaliste ait suivi une véritable formation intégrant la dimension humaine de cette relation. Cela ne se fait pas en quelques semaines ou quelques mois, c'est impossible !

Pourquoi est-ce organisé ainsi ?
Observons un "psy", un éthologiste en apprentissage, ou toute autre personne suivant une formation sérieuse : ils doivent tout d'abord apprendre, digérer un volume conséquent de connaissance avant de travailler sur le terrain. Et pour réaliser cela, il faut du temps... le temps de l'intégration, d'une maturation accompagnant un véritable développement professionnel.
La démarche d'apprentissage du Comportementaliste est identique.
Tout d'abord apprendre, intégrer et ensuite la confrontation aux réalités du terrain.